L’union fait la force.

L'union fait la force.

Je viens de commencer l’accompagnement d’un nouveau groupe.
J’adore ce moment.

En général, j’ai en face de moi une petite dizaine d’individus que leur recherche d’emploi a éprouvé.
Ils ont eu peu d’opportunités de recrutement, quand ils en ont eu. Le temps joue contre eux et leur situation financière est menaçante. Ils commencent à remettre tout en question, leur ciblage, leur valeur, leurs valeurs (j’ai entendu une nouvelle question intéressante cette fois-ci: « faut-il que je mente pour être recrutée? ») et parfois même leur capacité à retrouver une activité. Pour toujours. Nous vivons tout de même dans un monde bien étrange…

Mais ce n’est bien entendu pas la raison pour laquelle j’adore ces moments. Durant ces deux premières heures de prise de contact, après les avoir écoutés, je leur explique la démarche d’accompagnement qui est la nôtre. Et pour la majorité de mon auditoire, je vois au fur et à mesure un sourire se dessiner sur leurs lèvres et une petite lueur apparaît souvent dans leurs yeux qui n’était pas là au départ … Voilà ce que j’apprécie.

On peut donc garder espoir lorsque l’on est en transition professionnelle et que l’on a quitté son employeur.

Tout cela vient probablement du fait que ce que j’explique est finalement très simple.
Vous le constatez en lisant les autres posts de ce blog. Il ne s’agit pas de physique quantique ni des mécanismes de régulation des marchés boursiers. La méthodologie fait en général sens dès la première explication et les principes fondamentaux sont tirés d’activités que nous touchons tous du doigt très fréquemment: marketing, vente, contrats, communication basique…
Il sera parfois plus difficile pour certains de se les approprier et de passer de la compréhension à l’action, mais néanmoins cela n’apparait pas (trop?) fumeux, ni compliqué, ni inatteignable.

Une explication complémentaire repose sur la notion même de groupe et d’accompagnement. Une fois que chacun a présenté sa situation, même si les origines et les fonctions sont fondamentalement différentes, il est très difficile de continuer à se considérer désespérément seul. Le fonctionnement en groupe décloisonne, il désenclave. Dès la première réunion il caractérise et matérialise le support et le soutien que l’on trouve dans la démarche pro-active et focalisée d’approche réseau.

Je suis comme beaucoup de personnes ayant grandi dans le système éducatif français. Je dois beaucoup ma façon de penser à Descartes: je doute et je remets en question. Mais lorsque j’exprime mes convictions, je ne le fais pas de manière neutre. Lorsque j’anime un groupe de cadres en transition, je dis ce en quoi je crois. Et je crois en ce que je vois fonctionner. Il faut être convaincu pour convaincre, il faut avoir confiance pour inspirer confiance. Je commence par le faire moi-même et j’espère inspirer mon auditoire.J’ai confiance en ceux que j’accompagne. Ils ont eu à résoudre dans leur passé professionnel des équations autrement plus difficiles que celle à laquelle ils font face en ce moment, ils ont eu des responsabilités bien plus lourdes. Et ils ont du temps et de l’énergie à revendre. Ils sont juste un peu déboussolés et doutent trop pour leur propre bien. Je vais donc m’efforcer de leur inoculer le virus de la confiance en eux.

Pour la prochaine session je leur ai demandé de travailler sur la définition de leur offre de service.
Voici déjà la mienne:
Je suis un praticien des transitions de carrière. Je donne une méthodologie d’approche réseau qui fonctionne et des outils de communication et de marketing de soi pour que cadres et dirigeants réussissent les transitions clé de leur parcours. Je les aide à sortir de leur isolement et à se confronter à la réalité. Je motive et ramène sur terre ceux que je soutiens autant de fois et chaque fois que nécessaire.

Share it:
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
  • Add to favorites
  • Facebook
  • viadeo FR
You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “L’union fait la force.”

  1. François Léonard says:

    Écouter Franck, c’est reprendre confiance en ma spécificité, le caractère unique de mon offre de services, plutôt que de chercher à me plier en douze pour répondre aux pré-requis d’une annonce. Quelle bouffée d’oxygène dans ma recherche de job !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.