Sachez parler de vous. ou ‘Le Retour du Marketing de Soi’

Nous avons tous été des candidats.
Nous savons d’expérience qu’il n’est pas si simple de parler devant un étranger de sa carrière, des expériences qui nous ont construites, de nos succès (mérités!) et échecs (surmontés!). Il est encore plus difficile, à mon avis, de voir vos potentiels recruteurs creuser dans votre parcours, à la recherche de détails: preuves ou contradictions.
L’exercice est incontournable. Ne comptez pas sur la bienveillance spontanée de vos interlocuteurs; sachez provoquer leur intérêt et approbation!

La meilleure façon de procéder me semble d’abord de ne pas se contenter du passé. Vous n’avez pas été convoqué(e) par votre futur biographe.
Le seul intérêt de parler des années écoulées est que l’exercice permet de se projeter dans le futur et de montrer à quel point vous êtes intéressant(e) pour une future collaboration. Évoquer votre passé professionnel doit avoir pour but de montrer ce que vous apportez à votre future entreprise.
Tout votre propos doit donc s’articuler autour du rapport parcours/projet.
Pour bâtir votre projet vous devez connaître vos motivations et partir de vos aspirations. Mais votre exposé devra aller au-delà et traiter des aspects ‘travail’ de la chose. Ce n’est pas parce que, adolescent, vous vouliez être médecin et que vous souhaitez toujours aider votre prochain que cela vous qualifie pour être aujourd’hui consultant carrière. Cela peut cependant vous distinguer positivement d’un autre candidat d’égales compétences et au parcours similaire.
Vous devez parvenir à expliquer de façon claire – c’est-à-dire non interprétable – et précise -i.e. basée sur des faits et des éléments chiffrés- ce qui vous rend légitime pour exercer vos prochaines responsabilités. Cela implique bien entendu que vous soyez capables de donner le contour précis de ce que vous voulez faire. Ne vous focalisez pas sur un titre/une fonction. Ils changent d’une société à l’autre et au fil du temps. Exposez à quoi et à qui vous servez, et quelle est la façon singulière et caractéristique dont vous vous y prenez.
C’est ce que l’on appelle l’offre de services.

Voilà pour le fonds, parlons maintenant de la forme.
Se présenter avec naturel, être convaincu et convaincant, cela se travaille. Vous devez écrire votre communication, la tester plusieurs fois ‘à blanc’, puis lorsque vous êtes persuadé(e) qu’elle fait le bon effet, apprenez-la par cœur.
Pour faire mouche, n’oubliez pas que votre communication doit être enthousiaste. Et courte!!! Vous devez donner envie, donc présentez les choses de façon simple et résumée, ne rentrez dans les détails et les explications que si cela vous est demandé. Il en va bien entendu de même pour vos écrits: vos e-mails de prise de contact et de remerciement, votre cv (1 page) et l’éventuelle lettre de candidature/motivation.
J’attire enfin votre attention sur l’impérieuse nécessité de montrer un rapport positif à son passé. Il y a toujours un certain niveau d’empathie chez votre interlocuteur, donc ne projetez pas de souffrance ni d’inconfort. Extrayez de votre parcours les moments, exemples et circonstances qui ont été utiles, peu importe qu’il s’agisse de réussites ou d’échecs du moment qu’ils sont riches d’enseignement. Et focalisez sur eux votre exposé.
Ceux qui n’évoquent que le négatif de leurs emplois précédents convainquent rapidement et efficacement leurs interlocuteurs qu’ils trouveront aussi matière à ne pas être satisfaits dans leur futur…
Donnez les noms de personnes qui peuvent être appelées pour prendre des références sur la qualité de votre travail: clients (internes et/ou externes), managers et personnes managées. C’est une puissante démonstration de confiance en vous et de la véracité de vos propos.

Ceux d’entre nous qui n’ont pas reçu une éducation anglo-saxonne peuvent parfois être choqués par la notion de Marketing de Soi. Les Français, malgré leur légendaire grande gueule, ont surtout appris à l’école à jouer ‘profil bas’. Cela nous empêche parfois de mettre en avant nos atouts et surtout nos apports.
Les faits parlent d’eux-même… certes. A condition toutefois de leur laisser un champ d’expression.
Voici précisément de quoi il retourne, parlez des faits: réalisations, résultats & témoignages.

Share it:
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
  • Add to favorites
  • Facebook
  • viadeo FR
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.