Posts Tagged ‘process’

Recruitments are up again… let’s do this right!

bad-first-impressions copyThe good days are back: my colleagues in Europe tell me since a few months recruitments have been again rising. You see it by the number of ads, or when companies explain their 2014 strategies.
With this trend back, I witness, once more, bad recruitment practices and wrong candidates attitudes. Those who read me are candidates or employers. Here is my message to you: please do not do this…
Read more »

Respectez la forme

folderVous finirez par croire que je suis mono-maniaque. J’ennuie mon monde avec mes process, mes standards, mes routines…
Mais je pense vraiment que:
– l’improvisation ne saurait garantir la performance,
– la seule certitude que l’amateurisme apporte c’est de ne pas être le meilleur.
Il ne faut pas se cacher derrière une mauvaise compréhension de la maxime de Coubertin. L’essentiel c’est de participer … quand on est aux Jeux Olympiques! Pour arriver aux jeux il faut d’abord travailler comme un malade. Travailler comme un malade veut surtout dire s’entrainer à pratiquer sans cesse les même mouvements optimisés face à certaines situations.
Read more »

L’union fait la force.

L'union fait la force.

Je viens de commencer l’accompagnement d’un nouveau groupe.
J’adore ce moment.

En général, j’ai en face de moi une petite dizaine d’individus que leur recherche d’emploi a éprouvé.
Ils ont eu peu d’opportunités de recrutement, quand ils en ont eu. Le temps joue contre eux et leur situation financière est menaçante. Ils commencent à remettre tout en question, leur ciblage, leur valeur, leurs valeurs (j’ai entendu une nouvelle question intéressante cette fois-ci: « faut-il que je mente pour être recrutée? ») et parfois même leur capacité à retrouver une activité. Pour toujours. Nous vivons tout de même dans un monde bien étrange…

Read more »

Les gens trop pressés networkent mal

J’enseigne aux cadres que j’accompagne la pratique du réseau de façon pro-active (= accéder aux décideurs et influencer leurs choix de recrutement) et focalisée (= dans les entreprises et/ou secteurs qu’ils ont préalablement ciblés). Ils se prennent rapidement au jeu et pratiquent avec assiduité.

Comme cette activité avance souvent mieux que toutes les autres (en moyenne, et du fait du volume de travail qu’elle suppose), elle induit un certain enthousiasme. Et parfois des comportements très directs, trop frontaux. Faire l’économie de la subtilité ne nuit pas forcement au résultat, mais elle ne fait pas une bonne publicité à la pratique du réseau. Peu importe que vous soyez à l’aise à l’idée de prendre votre téléphone pour appeler quelqu’un que vous ne connaissez pas; ce qui compte c’est le confort de celui qui reçoit votre appel.

Read more »

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…(Boileau)

Numbers

Les cadres que j’accompagne dans leurs transitions le découvrent vite: la pratique, assidue, focalisée et surtout pro-active du réseau est la plus efficace façon de proposer ses services à de futurs employeurs. Et ainsi de trouver son nouvel emploi. Elle ne permet malheureusement pas de gagner à tous les coups.
ELLE GARANTIT DE GAGNER … A TERME.
Et donc tôt ou tard ils se (me) posent les 2 questions fondamentales du voyageur, celles des gamins en voiture: « c’est encore long? » et « Est-on bientôt arrivés? ».

Il n’y a bien entendu pas de réponse réellement satisfaisante.
En 2009 et 2010, la durée moyenne de participation à mes programmes réseau est comprise entre 6 et 7 mois, pour déboucher sur une offre. Si l’on a bien préparé sa communication au préalable: le marketing de soi.
Donc je réponds souvent: « cela donne tout le temps l’impression d’être trop long, c’est l’équivalent d’une grossesse »
Ce « processus de prospection » est une activité dense de tous les jours, et comparativement le résultat est fugace: c’est le moment où l’on reçoit une offre et celui où l’on décide de l’accepter. Si possible en ayant le choix, la possibilité d’en comparer plusieurs.

Read more »