Posts Tagged ‘projet’

L’Amour Courtois – Comment encercler l’entreprise de vos désirs.

L’Amour Courtois – Comment encercler l’entreprise de vos désirs.

Dix ans pour pouvoir déposer un baiser sur la main de sa belle.
Dix ans focalisé sur un seul objectif: l’encercler ; faire en sorte que où qu’elle soit, où qu’elle aille, elle entende constamment parler du chevalier par ses proches à elle, ses proches à lui, l’actualité de son monde, les faits et les lieux! A la fin on ne sait vraiment si elle est éperdument amoureuse ou épuisée de résister, mais bien souvent si le preux s’est arrangé pour survivre, elle finit par l’épouser.

Ce début 2011 voit fleurir les annonces. Et les cabinets de recrutement prennent un grand nombre de nouvelles commandes. Cependant mes clients « entreprise » m’ont presque tous dit que leurs budgets pour cette nouvelle année sont quasiment aussi serrés que l’an dernier. Il se pourrait donc que l’embellie soit temporaire. Qu’à cela ne tienne! Quelle que soit la conjoncture économique, je pense réellement que la pratique continue, méthodique et professionnelle d’un certain type d’approche réseau finit toujours par vous permettre d’intégrer l’une des 25 entreprises de vos rêves. J’en fais le constat chaque jour avec les cadres que j’accompagne. Alors devenez le chef de votre projet d’amour courtois, donnez vous une durée raisonnable: à défaut de 10 années, pourquoi pas 10 mois, planifiez et lancez vous dans l’amour courtois.

Read more »

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-meme

Ce que j’aime dans l’approche réseau, lorsqu’elle est bien faite, c’est qu’elle sollicite vraiment peu les autres. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est un fait : si l’on demande peu de choses aux autres, on ne se sent pas mal avec la démarche, on ne risque pas d’être un boulet, et c’est de toute façon plus efficace.
Je ne compte plus le nombre de personnes qui, dans l’un de mes ateliers, me confesse être très gêné par le fait qu’ils ont laissé l’une de leurs connaissances les aider à approcher une société – vous savez le fameux « donne moi ton cv, je vais le faire passer » – et que maintenant ils:
Read more »

Cela pourrait être bien pire ma pauvre dame…

Cela pourrait etre bien pire ma pauvre dame.

Lorsque l’on est en phase de transition professionnelle, et surtout lorsque l’on est déjà libéré de son ancienne fonction, les occasions de discuter avec un individu qui s’y connait et qui peut vous conseiller, voire vous aider deviennent rares.
Et souvent on ne veut pas en parler à ses proches. Pour diverses raisons.

Alors on en parle avec des gens que l’on connait peu ou qui ne nous connaissent pas du tout.
Qui vous donnent leur avis. Qui vous communiquent leur sympathie. Qui vous encouragent. Qui vous dissuadent.
On écoute les consultants en recrutement, ou en outplacement, ou les executive coach, qui tous nous expliquent leur vision du marché (mais qui a un champ d’action suffisamment large pour voir le marché?). Et donc on intègre ce qu’ils nous disent, et l’on s’efforce de comprendre, de faire le tri mais comment concilier tant d’opinions?

Read more »