Posts Tagged ‘relais’

Rechercher sans se montrer en recherche: le paradoxe.

Rechercher sans se montrer en recherche: le paradoxe.

« … Mais pourquoi diable devrais-je utiliser votre approche? Elle ne me convient pas.
Je n’ai pas envie de me camoufler derrière ce blabla, cette offre de service virtuelle, et utiliser des stratagèmes pour approcher mon potentiel futur patron: je n’ai pas honte de moi, ni de ma situation. Je veux approcher les gens parce qu’ils ont un poste à pourvoir ou pour leur demander s’ils en ont un à pourvoir auquel je correspond. »

Et pan!
Voici le direct du droit que j’ai pris à la pointe du menton hier midi.
Read more »

Bienveillance, vous avez dit bienveillance?

Bienveillance, vous avez dit bienveillance?

Aujourd’hui je souhaite parler d’attitude, et pour une fois je ne m’adresse pas vraiment aux personnes que je soutiens dans mon activité quotidienne.
Je voudrais parler à ceux qui jouent le rôle de relais: vous, nous, tous ceux qui reçoivent de temps en temps un e-mail, un appel sur recommandation venant de quelqu’un qu’ils ne connaissent pas mais qui souhaite leur parler. Nous qui sommes débordés, et qui n’avons -bien entendu- pas de temps à consacrer à un inconnu qui, soyons bien clair « personne n’est dupe », veut nous parler parce qu’il/elle cherche un job.

Ceux que j’accompagne me le disent souvent: « cela s’est très bien passé avec le contact réseau que j’ai rencontré hier, elle avait déjà vécu un outplacement, elle connaissait (ma situation) donc elle s’est montrée très sympa et bienveillante ».

Read more »

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-meme

Ce que j’aime dans l’approche réseau, lorsqu’elle est bien faite, c’est qu’elle sollicite vraiment peu les autres. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est un fait : si l’on demande peu de choses aux autres, on ne se sent pas mal avec la démarche, on ne risque pas d’être un boulet, et c’est de toute façon plus efficace.
Je ne compte plus le nombre de personnes qui, dans l’un de mes ateliers, me confesse être très gêné par le fait qu’ils ont laissé l’une de leurs connaissances les aider à approcher une société – vous savez le fameux « donne moi ton cv, je vais le faire passer » – et que maintenant ils:
Read more »