Posts Tagged ‘réseau/networking’

Entretien réseau: respectons les fondamentaux

Je viens de passer près d’1h30 à m’énerver devant mon téléviseur en essayant de m’enthousiasmer pour l’équipe de France de Rugby, ses approximations et parfois son manque de sérieux. Je vois un parallèle avec mon activité. Je ne pense pas que l’on puisse gagner dans l’improvisation totale. Je ne crois pas que l’on puisse réussir un entretien réseau, parce qu’on le veut vraiment, sans pour autant l’avoir préparé et sans s’appuyer sur des fondamentaux. Il y a des passages obligés. Il faut être du plus grand sérieux si l’on ne veut pas passer à coté… qu’il s’agisse d’un entretien téléphonique ou d’un face à face.
L’une des règles de base est qu’il doit y avoir plus de temps passé en préparation qu’en exécution.
Read more »

L’union fait la force.

L'union fait la force.

Je viens de commencer l’accompagnement d’un nouveau groupe.
J’adore ce moment.

En général, j’ai en face de moi une petite dizaine d’individus que leur recherche d’emploi a éprouvé.
Ils ont eu peu d’opportunités de recrutement, quand ils en ont eu. Le temps joue contre eux et leur situation financière est menaçante. Ils commencent à remettre tout en question, leur ciblage, leur valeur, leurs valeurs (j’ai entendu une nouvelle question intéressante cette fois-ci: « faut-il que je mente pour être recrutée? ») et parfois même leur capacité à retrouver une activité. Pour toujours. Nous vivons tout de même dans un monde bien étrange…

Read more »

La qualité du réseau

La qualité du réseau.

“Vous devez activer votre réseau”, c’est devenu la phrase convenue que l’on assène aux cadres en transition. Soit comme un constat d’impuissance, version Pôle Emploi: « avec votre profil et ce que vous souhaitez faire, il faut que vous activiez votre réseau ». Soit comme un conseil éclairé venant d’amis ou connaissance « Jean a trouvé un très bon nouveau job en rappelant ses anciens collègues. Fais comme lui, active ton réseau ».

Et voilà donc mes cadres, seuls, encore en poste ou déjà hors de leur ex-entreprise, qui regardent avec envie et méfiance leurs carnets d’adresse. Ils créent un profil plus ou moins inspiré sur Viadeo (« j’mets mon cv ou pas? »), envoient des cv par e-mails à tous les consultants, RH et DG qu’ils ont pu rencontrer dans leur vie et dont ils ont pu retrouver les coordonnées, et rencontrent tous les jours des gens qu’ils ne connaissent pas (explosant ainsi leurs budgets « repas ») …

Read more »

Les gens trop pressés networkent mal

J’enseigne aux cadres que j’accompagne la pratique du réseau de façon pro-active (= accéder aux décideurs et influencer leurs choix de recrutement) et focalisée (= dans les entreprises et/ou secteurs qu’ils ont préalablement ciblés). Ils se prennent rapidement au jeu et pratiquent avec assiduité.

Comme cette activité avance souvent mieux que toutes les autres (en moyenne, et du fait du volume de travail qu’elle suppose), elle induit un certain enthousiasme. Et parfois des comportements très directs, trop frontaux. Faire l’économie de la subtilité ne nuit pas forcement au résultat, mais elle ne fait pas une bonne publicité à la pratique du réseau. Peu importe que vous soyez à l’aise à l’idée de prendre votre téléphone pour appeler quelqu’un que vous ne connaissez pas; ce qui compte c’est le confort de celui qui reçoit votre appel.

Read more »

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-meme

Ce que j’aime dans l’approche réseau, lorsqu’elle est bien faite, c’est qu’elle sollicite vraiment peu les autres. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est un fait : si l’on demande peu de choses aux autres, on ne se sent pas mal avec la démarche, on ne risque pas d’être un boulet, et c’est de toute façon plus efficace.
Je ne compte plus le nombre de personnes qui, dans l’un de mes ateliers, me confesse être très gêné par le fait qu’ils ont laissé l’une de leurs connaissances les aider à approcher une société – vous savez le fameux « donne moi ton cv, je vais le faire passer » – et que maintenant ils:
Read more »

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…(Boileau)

Numbers

Les cadres que j’accompagne dans leurs transitions le découvrent vite: la pratique, assidue, focalisée et surtout pro-active du réseau est la plus efficace façon de proposer ses services à de futurs employeurs. Et ainsi de trouver son nouvel emploi. Elle ne permet malheureusement pas de gagner à tous les coups.
ELLE GARANTIT DE GAGNER … A TERME.
Et donc tôt ou tard ils se (me) posent les 2 questions fondamentales du voyageur, celles des gamins en voiture: « c’est encore long? » et « Est-on bientôt arrivés? ».

Il n’y a bien entendu pas de réponse réellement satisfaisante.
En 2009 et 2010, la durée moyenne de participation à mes programmes réseau est comprise entre 6 et 7 mois, pour déboucher sur une offre. Si l’on a bien préparé sa communication au préalable: le marketing de soi.
Donc je réponds souvent: « cela donne tout le temps l’impression d’être trop long, c’est l’équivalent d’une grossesse »
Ce « processus de prospection » est une activité dense de tous les jours, et comparativement le résultat est fugace: c’est le moment où l’on reçoit une offre et celui où l’on décide de l’accepter. Si possible en ayant le choix, la possibilité d’en comparer plusieurs.

Read more »

Cela pourrait être bien pire ma pauvre dame…

Cela pourrait etre bien pire ma pauvre dame.

Lorsque l’on est en phase de transition professionnelle, et surtout lorsque l’on est déjà libéré de son ancienne fonction, les occasions de discuter avec un individu qui s’y connait et qui peut vous conseiller, voire vous aider deviennent rares.
Et souvent on ne veut pas en parler à ses proches. Pour diverses raisons.

Alors on en parle avec des gens que l’on connait peu ou qui ne nous connaissent pas du tout.
Qui vous donnent leur avis. Qui vous communiquent leur sympathie. Qui vous encouragent. Qui vous dissuadent.
On écoute les consultants en recrutement, ou en outplacement, ou les executive coach, qui tous nous expliquent leur vision du marché (mais qui a un champ d’action suffisamment large pour voir le marché?). Et donc on intègre ce qu’ils nous disent, et l’on s’efforce de comprendre, de faire le tri mais comment concilier tant d’opinions?

Read more »

Le mot magique. Quelques grammes d’humanité dans un monde de…

« On me le dit partout, pour trouver il va falloir que j’active mon réseau »
Mais qu’est-ce que cela veut dire?
Qui sont donc ceux qui font partie de mon réseau?

A priori des gens que j’ai croisés au fil de ma vie, professionnelle, sociale ou privée. Et puis bien entendu tout ceux avec lesquels ils vont me mettre en contact ou qu’ils me conseilleront d’appeler. Et ainsi de suite, de relais en relais.

La première réponse est donc: ce sont des gens comme moi.

Read more »

Je ne réponds pas aux annonces

Je dois vous prévenir, ce post pourrait bien vous paraître déstabilisant…

Au lieu de faire la queue pendant près de 2 heures dans un froid mercredi matin de décembre devant un cinéma quelconque pour assister à la première séance d’un film, je préfèrerais connaître quelqu’un qui pourrait m’inviter à une somptueuse avant-première en présence du réalisateur et des acteurs principaux.

C’est exactement pourquoi je ne réponds pas aux annonces.

Read more »