Articles

Pas de réponse = … pas de réponse

Je vais essayer de formaliser et de cristalliser sur le papier ce que je dois répéter bien souvent dans mon activité d’accompagnement.
Si au cours d’un processus de recrutement, les intervenants ne vous donnent pas de réponses, il est très difficile de savoir en tirer une conclusion particulière. Mise à part celle qu’ils manquent singulièrement d’éducation en ne répondant pas à vos messages répétés… ou bien -si l’on s’efforce d’être positifs- qu’ils sont surchargés par leur activité… et ceci vaut, quel que soit l’intervenant, qu’il s’agisse de l’intermédiaire de recrutement (cabinet, chasseur de tête, partenaire dans une société d’intérim management), du RH de l’entreprise ou du recruteur lui-même, à savoir le futur n+1 du poste. Je suis d’autant mieux placé que je me suis retrouvé de tous les cotés de la barrière… et que je me suis également mal comporté!

Lire la suite

…me disait il y a quelques mois un de mes amis d’École. Après avoir été en recherche d’emploi pendant près d’un an, il a trouvé un nouveau job, lors d’un recrutement qui s’est déroulé rapidement.

« Et maintenant j’enrage!
Car dans les deux mois qui ont suivi, 4 autres pistes ont abouti. »

Certains recrutements durent simplement longtemps car ils ont plusieurs étapes. Dans d’autres cas les décideurs ont besoin de davantage de réflexion car leur candidat idéal ne se montre pas, et donc ils recherchent les avis supplémentaires et la concertation. La rencontre avec la bonne entreprise a pu tout bonnement avoir eu lieu trop tôt et, se souvenant de vous, ils reviennent au contact plus tard. Vous leur avez peut-être même donné envie de faire de la place pour vous au sein de leur organisation, mais cela ne s’est pas fait en un jour.

Lire la suite