Le lapin et le crocodile 1

Nous vous proposons désormais un nouveau format d’articles pour notre blog : des fables qui illustrent la transformation des organisations vers le management agile et les aventures des leaders libérateurs ! Sont aussi abordés les risques liés au changement de paradigme dans le mode de gouvernance, surtout sans s’y préparer avec soin et en y associant l’ensemble des salariés… Bonne lecture !

Par Xavier GUY

Le lapin et le crocodile 1

Il était une fois un lapin entrepreneur,

Qui pour ses associés voulait surtout le bonheur.

Fort de cette vision on ne peut plus humaniste,

Et se posant des questions existentialistes

Sur lui- même, si « libérer » était bien réaliste,

Il conclut qu’il chercherait un bon spécialiste.

Il n’en trouva aucun, alla au zoo, finalement.

Apercevant un crocodile ou caïman,

S’approcha, et il l’interrogea très prudemment.

« Qui suis-je » osa-t-il demander très poliment ?

Le regardant d’un œil endormi, le saurien

Lui avoua qu’il n’en savait absolument rien.

Le croco le lorgna, et trouvant de l’appétit

Au vu de cette proie, réfléchit et lui dit :

« Tu avances par bond, tu as de grandes oreilles

Ta petite queue ronde, poilue, blanche est sans pareil,

Fourrure grise, petite moustache, tu es un lapin ! »

Le Raboliot se reconnut tel que dépeint.

Le lapin et le crocodile 3

Le croco lui demanda, malin, « Et pour moi ? »

Jeannot, confiant, ouvrit la mâchoire, sans émoi,

Tata la peau dure, la tête, mesura les bras,

Et après, enfin, son diagnostic délivra :

 

« Tu as la peau dure, une grande gueule et petits bras,

Tu as une petite tête, tu ne peux être qu’un chef ! »

Alors, le crocodile, bien sûr, lui en tint grief,

Et d’un bond fut sur lui, aussitôt le happa,

Vexé, mais ayant eu au moins un bon repas.

 

Morale 1

Le lapin et le crocodile 4

Car quand on cherche conseil pour pouvoir progresser,

Il vaut bien mieux savoir à qui s’adresser !

Et il n’est rien de pire qu’un chef vexé,

Surtout quand on oublie de l’impliquer !

Morale 2

Le lapin et le crocodile 5

En effet, pour pouvoir libérer son entreprise

Une très bonne communication doit être de mise,

Et une approche avec peu, ou sans expertise,

Finira au grand détriment de l’entreprise !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire