integraIl faut avoir tellement de choses à l’esprit lorsque l’on rentre dans un nouveau poste!
Si vous avez le temps de préparer votre intégration (y a intérêt!), surtout si vous entrez au sein d’une nouvelle entreprise/entité, je vous conseille de lire le(s) bon(s) bouquin(s) de Michael Watkins. Je ne prétends pas me substituer à lui ici.
Souvent dans mes accompagnements de prise de poste nous sommes même obligés de nous concentrer sur seulement 2 ou 3 sujets pour être certains de bien nous y prendre. Cela dit, il y a un aspect que je trouve plus important encore que les autres et sur lequel je voudrais attirer votre attention. Vous avez besoin du feedback de votre hiérarchie!

Vous devez aller au contact fréquemment, pour pouvoir être efficace dans les premiers temps. Cela dit il faut être un peu prudent dans la forme car vous ne voulez pas donner l’impression de ne pas être autonome ou de ne pas comprendre votre environnement.
Donc vous devez procéder de différentes façons. Voici d’après moi les passages obligés pour se mettre en bonne condition pour réussir sa prise de poste.

Pensez-y tout de suite et questionnez votre futur hiérarchie (directe & matricielle si possible) dès les entretiens de recrutement (voir article sur les ‘entretiens de sélection mutuelle’). Durant cette période, je vous conseille de concentrer vos questions sur les enjeux du poste. Obtenez ainsi la liste des points clés sur lesquels vous serez évalués tant durant la période d’essai que pour déterminer l’atteinte des objectifs donnant lieu à primes et bonus.

Profitez de la période de préavis pour apprendre à travailler avec votre futur boss, comprendre de quelle façon il fonctionne et aime travailler avec ses collaborateurs. Voyez si vous ne pouvez participer à une ou deux réunions. Rencontrez vos pairs et sondez-les. En plus d’apprendre pourquoi il n’y a pas eu de promotion interne (important a minima pour détecter les potentiels aspirants frustrés à votre fonction), vous vous efforcerez d’obtenir des données sur les routines de management et d’interactions de votre futur patron. Vous pourrez alors vous y préparer, les anticiper et en tirer le maximum.

Répartissez vos ‘prises de température’ sur toute la période d’essai. Je propose de suggérer à votre n+1 les trois points suivants si elle doit durer 4 mois, et seulement le premier et dernier si elle n’en dure que 3.
– Un point pour rapport d’étonnement au bout de 4 à 6 semaines (plus tard vous ne seriez plus aussi objectif que cet exercice le requiert dans l’idéal). Vous y ferez la synthèse des remarques qui vous seront venues à l’esprit jusqu’alors. Cela vous permettra pourquoi pas de débusquer des améliorations de fonctionnement, des potentiels axes de travail qui pourraient venir de vous et non seulement ceux que l’on vous aura fixés au départ, et probablement d’éviter certaines erreurs de compréhension qui pourraient entrainer une mauvaise adaptation.
– Un point de correction d’angle un mois avant la fin, pour sentir comment le vent tourne et se donner les moyens de faire les efforts nécessaires afin de redresser la situation, rassurer et emporter la mise, ou tout simplement pour finir de convaincre.
– Un point de fin de période (qui devrait normalement vous être proposé par l’organisation), d’autant plus important que l’on vous confirme en poste, afin de savoir maintenant comment on va procéder: en termes d’objectifs, de points de vigilance, et surtout quant aux questions d’autonomie et de délégation/contrôle.

Si on vous a choisi pour prendre le poste, c’est parce que vous en êtes capable. Il est en revanche absurde de penser que vous devez y parvenir tout seul. Ce n’est pas du tout une obligation! D’abord parce que la vie en entreprise impose dans la très grande majorité des cas le fonctionnement en équipe. Ensuite parce que parvenir à atteindre tout seul tout ses objectifs dans son coin signifie souvent ne pas pouvoir montrer a quel point on a bien réussi («si un arbre tombe dans la foret et que personne ne l’a vu ni entendu tomber…». Enfin, parce que c’est beaucoup plus difficile tout seul!!
N’ayez pas peur de demander l’avis de ceux dont l’avis compte.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire