Libération d’entreprise, retournement et Chandeleur

Chandeleur 1

Profitions de la chandeleur, pour évoquer les différences entre un retournement et une libération d’entreprise, en nous rapprochant des crêpes, puisque c’est la saison.

Le retournement d’entreprise et la libération ont ceci de communs avec les crêpes : ils ont des étapes assez similaires, voire identiques.

Par Xavier GUY.

chandeleur 2

En effet, dans les trois cas (retournement, libération et crêpes) il conviendra de faire prendre la pâte, en réussissant à en faire quelque chose qui pourra être homogène. Pour homogénéiser plus facilement l’ensemble, on aura intérêt à ajouter peu à peu le liant (dans le cas des crêpes, le lait et l’eau, dans les autres cas, la communication, mais pas trop). Mais le liant à base d’alcool (comme le rhum ou la bière) est à proscrire dans les trois cas, même avec modération (Article R4228-20 : aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail*). En effet, l’ajout d’alcool risque d’orienter de manière définitive votre mélange vers un seul type de réalisation (crêpes sucrées dans le premier cas, réunions type “café du commerce” dans les autres cas !)

Outre les ingrédients issus du terroir, certains trouveront intérêt, pour que cela lève bien, à ajouter un peu d’élément extérieur, mais cela n’est pas une obligation dans aucun des trois cas (la levure chimique pour les crêpes, des leaders « agiles » dans les deux autres cas).

S’il persiste quelques grumeaux, considérons qu’il s’agit des 3%**, c’est-à-dire de certains éléments qui se refusent à s’incorporer et à suivre le mouvement, que vous générez régulièrement à l’ensemble, afin de l’harmoniser. Si ces éléments rétifs à l’harmonisation n’ont pas d’influence sur l’homogénéité du reste, alors ne nous en occupons pas. Si au contraire ils perturbent l’ensemble parce que trop nombreux, alors il faudra prendre le temps de les retirer. Ce retrait est en général facilité par le fait qu’ils sont très visibles et en surface. Méfions-nous quand même qu’il n’en demeure pas trop sous la surface, des sondages pour remonter des profondeurs à la surface ces éventuelles “inhomogénéités“, ne sont pas inutiles.

Chandeleur 4

La préparation étant désormais bien homogène, chaque élément étant donc bien intégré dans le mouvement, on constatera qu’il est facile d’aller de plus en plus vite et d’accélérer le mouvement…

Le mélange est à l’image de la communication : cela doit être fluide…En effet, plus c’est fluide, plus l’ensemble sera léger, et donc facile à retourner***. Par contre, attention au temps où on laisse l’ensemble se reposer, car plus on attend plus cela s’épaissit et moins c’est facile à retourner, comme décrit dans la recette (ci-dessous).

Il est temps de concrétiser. Comme dans tous les projets, il faut de bons moyens (la crêpière anti adhérence pour les crêpes, les bons outils pour faciliter l’adhérence au projet dans les autres cas). Un peu d’huile (dans la poêle pour les crêpes, dans les rouages pour les autres cas).

On a versé et fait progresser l’ensemble sur la surface voulue. Cela se solidifie.

Vient le moment du choix :

  • Soit d’un coup sec, spectaculaire on retourne pour finir d’unifier le tout, avec le risque de se louper. Il faut avoir de la chance (que superstitieusement, on appelle en tenant dans la main une pièce d’or).
  • Soit, prudent, on utilise la spatule pour assurer. C’est plus long que le retournement, et les probabilités de se louper sont moindres (pas de superstition puisque les deux mains sont occupées…)

Retourner une crêpe

Dans les 3 cas, on retiendra l’importance de la préparation, que nous appelons l’accompagnement.

Voici pour mémoire, la recette, ou plutôt une des recettes pour faire les crêpes, car, comme pour rendre les entreprises agiles, il n’y a pas qu’une seule et unique recette pour retourner ou libérer…

 

  • Dans une calotte (saladier), mettez la farine (et la levure chimique si vous avez opté pour) et creusez un trou au milieu.
  • Ajoutez les œufs et mélangez à la spatule.
  • Ajoutez le lait progressivement et mélangez au batteur.
  • Ajoutez le sucre en poudre (+ sucre vanillé), vanille si besoin, levure chimique et beurre fondu.
  • Ajoutez les 15-20 cl de lait restant pour liquéfier la pâte (surtout si vous utilisez de la levure chimique et si vous la laissez reposer longtemps elle aura tendance à épaissir)
  • Mélangez, couvrez et laissez reposer 1 h minimum.
  • Chauffez votre poêle, lorsqu’elle est bien chaude, avec un essuie-tout imbibé d’huile, graissez la poêle (dans une petite assiette vous aurez versé de l’huile de tournesol).
  • Versez une louche environ de pâte, lorsque le bord brunit, retournez-la et prolongez d’une vingtaine de seconde environ. Renouvelez l’opération.

Bon appétit !

Crêpe au Nutella

 

 

*Modération : Mr ou Mme Modération sont rarement présents dans les effectifs, ce qui est bien regrettable, notamment concernant la consommation d’alcool…Sans préjudice aucun de l’article du code du travail qui autorise l’alcool, sous certaines conditions… (lorsque la consommation de boissons alcoolisées, dans les conditions fixées au premier alinéa, est susceptible de porter atteinte à la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs, l’employeur, en application de l’article L. 4121-1 du code du travail, prévoit dans le règlement intérieur ou, à défaut, par note de service les mesures permettant de protéger la santé et la sécurité des travailleurs et de prévenir tout risque d’accident. Ces mesures, qui peuvent notamment prendre la forme d’une limitation voire d’une interdiction de cette consommation, doivent être proportionnées au but recherché.)

** Jean-François Zobrist, “La belle histoire de FAVI”.

***Retournement et volumes (cf : article des vœux 2018 )

Share it:
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
  • Add to favorites
  • Facebook
  • viadeo FR
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.