Il m’arrive d’accompagner de ‘jeunes’ managers quelques mois durant leur première année de fonction. Le soutien est nécessaire car ils ont tellement de changement à mettre en œuvre dans leur comportement!

Tant de nouvelles choses à assimiler!
Tant de potentielles erreurs à ne pas commettre, surtout qu’en général ils ont maintenant dans leurs équipes ceux qui autrefois étaient leurs pairs…

Le travers que je constate le plus: ils veulent garder leur ancienne casquette tout en arborant fièrement la nouvelle! Et se retrouvent donc avec une charge de travail insupportable. Comme si le nouveau job en tant que tel ne leur suffisait pas!

Vous étiez acheteur senior et avez été promu responsable achats. Bravo!
La part de votre nouveau job consacré aux tâches d’expertise achats ne doit pas excéder 25% de votre temps de travail, et encore!
Mais comment respecter cette proportion? Pas simple: toute l’entreprise vous voit encore davantage dans votre ancienne fonction -dans laquelle vous aviez fait vos preuves-, et vous vous rassurez davantage en effectuant des missions d’achats qu’en prenant vos premières décisions de manager!

Il n’y a qu’une seule voie de salut. Vous lancer corps et âme dans votre nouvelle mission. Et abandonner le maximum de vos anciennes attributions à vos équipes. Vous ne pouvez pas avoir deux métiers en même temps. Et ne vous trompez pas: si on vous paie maintenant davantage, ce n’est pas pour que vous fassiez le même bon vieux travail confortable. Vous êtes attendus au tournant sur votre activité de manager!

Vous devez mettre en place au plus vite le process d’identification de ce que vous faisiez avant et dont vous allez devoir maintenant donner la réalisation à vos collaborateurs. Peu importe que vous le fassiez plus vite qu’eux, voir mieux, au départ. Il est de votre responsabilité de les faire progresser et se développer sur ce sujet au plus vite: vous n’avez plus le temps! Comme ne s’améliore que ce qui se mesure, vous devez donc en plus mettre sur pied un système de contrôle qui vous permettra de faire progresser vos collaborateurs.

Comment faire? C’est normalement la responsabilité de votre entreprise de vous faire grandir en tant que manager et non seulement d’identifier votre potentiel. Votre hiérarchique doit avoir dans sa description de poste votre éducation de manager. S’il venait à faire défaut ou si vous voulez approfondir, il existe des livres sur l’apprentissage de la délégation. Et il y a aussi des gens comme moi!

Ainsi vous libérerez du temps pour vous consacrer à l’apprentissage du beau métier de manager.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire