Je viens de passer près d’1h30 à m’énerver devant mon téléviseur en essayant de m’enthousiasmer pour l’équipe de France de Rugby, ses approximations et parfois son manque de sérieux. Je vois un parallèle avec mon activité. Je ne pense pas que l’on puisse gagner dans l’improvisation totale. Je ne crois pas que l’on puisse réussir un entretien réseau, parce qu’on le veut vraiment, sans pour autant l’avoir préparé et sans s’appuyer sur des fondamentaux. Il y a des passages obligés. Il faut être du plus grand sérieux si l’on ne veut pas passer à coté… qu’il s’agisse d’un entretien téléphonique ou d’un face à face.
L’une des règles de base est qu’il doit y avoir plus de temps passé en préparation qu’en exécution.

Je prends en compte bien entendu les deux types de préparation nécessaires. (1) Celles qui sont génériques et portent sur vous et la communication autour de votre offre de services et (2) celles qui concernent spécifiquement votre interlocuteur (pour ces dernières, un grand merci à internet) . Votre interlocuteur est suffisamment sympathique pour vous consacrer du temps. La moindre des choses que vous puissiez faire est de lui rendre la discussion la plus simple et limpide possible pour qu’il ne regrette pas sa participation et qu’il vous soit par la même le plus utile possible.

(1)
J’ai déjà touché ce sujet dans plusieurs autres posts. Vous devez savoir comment présenter votre projet le plus simplement possible, de même que ce que vous pensez pouvoir apporter à votre prochain futur employeur. Également vous devez pouvoir résumer avec la plus grande concision ce qu’il est important de connaître de votre parcours. Consacrez moins de temps au passé qu’au futur, car c’est ce dernier qui est le sujet de votre rencontre. Tout cela sans vous étaler. Plus vous apparaitrez préparés et professionnels, concis même, et plus vous ferez une bonne impression, à laquelle votre interlocuteur devrait répondre de façon positive. A condition de ne pas oublier la politesse et la gentillesse dans votre comportement!

(2)
Pourquoi avez-vous souhaité parler à cette personne en premier lieu?
Parce qu’elle dispose d’informations vous intéressant sur une entreprise, son organisation, son actualité, sa stratégie, sa position sur le marché? Et peut-être parce qu’elle doit pouvoir vous éclairer tant sur la possibilité qu’il existe d’y embaucher quelqu’un qui propose votre type d’offre que sur celle pour vous de rencontrer votre potentiel futur employeur.

Vous voulez donc parler de l’organisation dans l’entreprise? Ayez déjà repéré certaines personnes qui y travaillent, ce qu’elles en disent, depuis le titre de leur fonction jusqu’à leurs communications officielles ou non (les réseaux sociaux sont très utiles pour cela, google aussi). Parlez-en avec votre informateur, voyez ce qu’il en dit.
Vous voulez parler de la stratégie et des projets en cours? Mettez vous en veille sur l’entreprise: lisez son rapport annuel et la presse économique, dans leurs versions papier ou digitales. Et discutez de cela avec votre interlocuteur. De même pour les informations concernant la compétition, les clients, les fournisseurs…
Si vous savez poser ces questions de façon juste et surtout écouter les réponses. Alors la discussion filera et vous obtiendrez souvent même plus que ce que vous avez demandé.

N’ayez pas peur de poser vos questions: dans 99% des cas elles amèneront des réponses. Rares sont ceux en effet qui vous accorderont du temps pour vous dire qu’ils ne peuvent rien vous dire et ne pas vous aider… Ils préféreront ne pas prendre votre appel ou ne pas prendre date.

Il n’y a pas de mauvais partenaires réseau, il n’y a que des mauvais réseauteurs. Qui font du réseau sans préparation et sans savoir ce qu’ils en attendent.
Comment voulez-vous contrôler le contenu de votre entretien réseau et obtenir les réponses que vous souhaitez si vous ne pilotez pas la discussion? Comment voulez-vous donner cette impression de contrôle à laquelle votre interlocuteur sera sensible et répondra en vous donnant le lead sur l’entretien si vous ne savez pas ce que vous allez dire? Comment savoir ce que vous allez dire si vous ne l’avez pas préparé?
Comment voulez-vous marquer un essai si vous ne vous consacrez pas d’abord à bien recevoir la passe qui vous est faite??

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire