C'est la rentrée!Il est temps d’acheter les nouvelles fournitures scolaires. Les hommes politiques ré-apparaissent sur nos petits écrans (mais pour beaucoup ils ne portent encore que des chemisettes ou des polos). Les présentateurs TV et radio ne sont plus les mêmes. Les jours raccourcissent… Pas de doute, c’est la rentrée! Donc l’occasion de rappeler quelques fondamentaux de notre démarche.

Vous commencez à culpabiliser car vous n’avez pas envie de retourner au charbon? Vous avez l’impression que tout le monde a déjà repris le rythme sauf vous? C’est normal. Après le silence insondable du vide intersidéral ressenti autour du 15 aout, la fourmilière recommence à vivre et il faut s’y remettre. Certains sont de retour depuis le 22, d’autres le 29 août. Fixez votre retour aux affaires le 5 septembre et tachez d’être disponibles si nécessaire la semaine précédente.
Les semaines qui viennent vont être cruciales. Comme chaque année, les mois de septembre et octobre sont bourrés d’opportunités, novembre est un mois d’attente du fait de la préparation/ présentation / négociation des budgets de l’an suivant. Et décembre est trop court au vu de toutes les décisions qu’il faut prendre et mettre en œuvre.

Entre les entreprises qui se décident enfin à rattraper le temps perdu, celles qui vont s’apercevoir que nous sommes dans la dernière (longue) ligne droite de 2011, et celles qui préparent déjà l’an prochain, vous risquez:

  • d’être sollicités sur des recrutements qui s’ouvrent,
  • d’influencer beaucoup plus rapidement et efficacement certaines décisions d’ouverture de poste,

et le temps pourrait bien jouer en votre faveur, car cette fois-ci les décisionnaires n’auront probablement pas le loisir d’attendre de voir 50 candidats pour se décider!

J’espère donc que vous avez bien rechargé vos batteries, car il va s’agir d’une course de résistance –un vrai 1500m- où il faudra à la fois aller vite et tenir sur la durée. Prochaine halte: les vacances de la Toussaint. 8 semaines pleines pour faire évoluer la phase de transition que vous vivez actuellement. 8 semaines de réseau, c’est la possibilité de présenter votre offre de services à au moins 3 douzaines de personnes que vous ne connaissiez pas.

C’est également jouer sur les deux tableaux: 2011 et 2012, en variant le ton selon les scénarios.
Jouez la carte de la disponibilité: « je peux commencer dès maintenant et nous auront tout un trimestre pour déjà engranger quelques résultats et préparer l’an prochain ».
Jouez la carte de la patience: « nous nous sommes rencontrés en avril dernier, j’ai pu réaliser quelques projets entre-temps, êtes-vous finalement disposés à prendre une décision cette année? ».
Jouez la carte de l’anticipation: « vous avez besoin de quelqu’un en janvier, je vous propose un ‘try & buy’ sur le dernier trimestre 2011: prenez-moi en tant que consultant, cela vous coutera moins cher et vous verrez à quel point je suis la solution ».
Bref, vous l’avez compris, j’aime bien cette époque de l’année, c’est celle où il y a le plus de signatures parmi ceux que j’accompagne.

J’ai toujours détesté les préparatifs, cela me rend mélancolique. Je ne vais donc pas vous demander d’anticiper le redémarrage: lorsque vous lirez ces lignes il vous restera encore de beaux jours de vacances à vivre. Il n’y a aucune raison d’empiéter sur cette fin de vacances. Soyez seulement prêts le jour j: le 5 septembre et allez-y à fond!
En attendant finissez de bronzer et de vous reposer.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire